Coder des jeux vidéo, facile ?

 

Vous voulez devenir développeur de jeux vidéo et c’est une très bonne idée.

Est-ce compliqué de devenir codeur de jeux vidéo ?

Tout dépend des chemins que vous empruntez pour y arriver.

Si votre méthode est de travailler à partir de tutos gratuits ou vidéo youtube sans ligne directrice, vous ne vous rendez pas la tâche facile.

Pourquoi me direz-vous ?
Tous les développeurs ne codent pas de la même manière et c’est une bonne chose. En effet, ça permet de confronter les idées de faire émerger des pratiques bonnes ou mauvaises.

Lorsque c’est gratuit, c’est du tuto oneshot sans suivi sans être assuré d’avoir un contenu complet.

Si vous papillonnez de tuto en tuto en changeant vous risquez d’être confronté à des différences de point de vue qui risquent de vous embrouiller plus que de clarifier le cerveau.
Non pas que l’une soit meilleure que l’autre, mais il peut y avoir des contradictions. Et pour en retirer quelque chose ça nécessite du recul et donc un minimum d’expérience.

Prenez l’exemple du langage javascript très à la mode, très utilisé, parfois de bonne manière. La gestion des objets n’est pas des plus simples car souvent est fait l’analogie avec des langages objets tels que C#, java ou en C++ alors que les différences sont énormes.

Je vous conseille donc de suivre un programme construit avec un support sur le long terme pour vous accompagner dans vos créations.

Si votre souhait est de créer d’emblée un FPS dernier cri rivalisant avec les meilleures franchises, là ça va être compliqué.
D’une part parce que cela nécessite beaucoup de temps, et d’autre part parce que ne pas produire de jeu fini génère souvent de la lassitude voire de la démotivation.

Il faut savoir faire être patient et s’attaquer à des projets de petites envergures pour avancer et éviter d’être démotivé.

Pourquoi pas simple ?

Tout simplement parce qu’il y a des incontournables à connaitre.

Tout d’abord dans le développement en général et plus particulièrement dans le codage de jeu vidéo, et le codage réseau si vous souhaitez faire du multijoueurs.

Et maitriser le multiplateforme d’exécution (windows, android, ios, etc…) pour toucher un maximum de joueurs potentiels.

Beaucoup d’incontournables sans lesquels, il vous sera difficile d’avancer. Et le coût d’acquisition est plus ou moins important selon d’où vous partez.

Il va falloir aussi développer une capacité d’imagination dans le domaine qui vous permettra d’arriver à vos fins: coder un jeu vidéo.

Quand bien même, vous intégrez les bases, ensuite il va falloir coder, coder et encore coder. Et surtout terminer ce que vous avez commencer.

Beaucoup débute le développement d’un jeu vidéo et ne le termine jamais alors que techniquement 90% du boulot est fait.

Mais sachez aussi que le développement terminé, si vous souhaitez devenir un professionnel, la monétisation est aussi un travail à part entière.

Comment faire lorsqu’on est grand débutant ?

Rien d’insurmontable.

En effet, des outils récents permettent de simplifier l’apprentissage en découplant l’apprentissage logique de celui du langage. Il faudra toutefois accepter certaines limites souvent invisibles pour le débutant.

Avec ces outils et à terme, vous allez produire du jeu en maitrisant la réflexion, l’éco-système du jeu vidéo, et la logique nécessaire. Par contre, vous ne maitriserez pas le code pur, vous serez donc dépendant de l’outil et du bon vouloir de l’éditeur.

C’est un premier pas intéressant car vous créez, produisez, exploitez, diffusez votre œuvre et votre savoir-faire. Car indéniablement, vous allez acquérir un vrai savoir faire grâce à a création des automatismes nécessaires au développement de jeux vidéo.

Viendra ensuite l’apprentissage du code pur qui vous permettra d’élargir votre horizon en faisant tomber les limites de l’outil.

Possible parce que si vous vous investissez suffisamment dans l’acquisition de ce savoir, vous avez de grandes chances d’y arriver. Suffisamment veut dire quasi quotidiennement et non de temps à autre lorsqu’on a un peu de temps.

La motivation est donc la clé de votre réussite.

Comment faire si je ne suis ni graphiste, ni musicien ?

Je suppose que vous savez qu’aujourd’hui, les grandes franchises de jeux vidéo utilisent des armées de développeur, de graphistes et de musicien. Cette industrie rapporte plus d’argent que celle du cinéma, donc imaginez…..

En tant que développeur indépendant, vous pouvez travailler dans des environnements plus petits en vous associant par exemple avec d’autres codeurs, des graphistes ou des musiciens. Les ressources existent, il faut juste que trouver les bonnes communautés.

Si vous souhaitez travailler seul, rien ne vous l’interdit. Musiques, vidéos ou encore éléments graphiques existent à foison sur le net et il en existe des tonnes utilisables gratuitement, librement, il faut juste avoir les bonnes adresses. Du reste, vous pouvez aussi sous-traiter ces parties.

Pas de panique pour ceux qui ne sont ni graphistes, ni musiciens, il exite des ressources libres et utilisables gratuitement..

Coder des jeux sans code

Attention aux illusions, un peu comme les marchands d’élixir de jouvence. Il vous sera possible de créer des jeux vidéo commercialisables mais le système empêchera votre imagination de s’exprimer pleinement.

Il conviendra aussi d’utiliser le bon outil. Unity, Godot ou encore Unreal : ces systèmes permettent d’assembler des briques, mais la maitrise du code est incontournable. Sans quoi, vos réalisations seront de simples imitations sans originalité. Tout ceci en dehors du cout d’apprentissage élevé.

Témoignages: voyez par vous-même

Pour vous rendre compte par vous même et montrer que je ne suis pas seul dans cette approche, je vous invite à consulter une discussion sur developpez.com. Même si elle date une peu (2014), elle reste néanmoins d’actualité. Jetez un oeil sur le forum du site developpez.com : Aide développement jeux android 2D.

En définitive, si vous souhaitez acquérir des compétences dans le domaine, choisissez l’action et donc une offre qui:
– propose un apprentissage segmenté en mettant d’abord en avant la réflexion et les automatismes;
– propose de développer un jeu par vous-même;
– assure un suivi dans lequel il est possible d’échanger avec un formateur qui sera à même de vous répondre à vos questions et vous débloquer dans le développement de votre jeu vidéo.

Bien que le panorama ne soit pas très reluisant, il en reste que chacun est en capacité d’y arriver pour peu qu’il s’en donne les moyens.

Je vous propose de coder un jeu simple et vous pouvez le faire dès à présent en commençant par l’article Coder le jeu vidéo pong qui est le premier d’une longue série d’ores et déjà disponible.

Dernier conseil: accrochez-vous. Et contactez moi (commentaires, email) si vous avez des points de blocage.

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le.

 

Posté dans cordova, javascript / html5Tagged HTML5, javascript, jeu vidéo html5 javascript  |  Laisser un commentaire

Répondre